Pages

Nov 3, 2012


J'aurais aimé pouvoir dire qu'il s'agit de mon premier post, mais en réalité, je souffre de boulimie blogosphérique (et voilà qu'elle nous plombe déjà avec ses néologismes). Non mais un peu de sérieux..
Des blogs j'en ai fait des milles et des cents, que j'ai supprimé les uns après les autres, le petit poucet qui ne voulait jamais être retrouvé si on veut. Bon, d'accord, le petit Poucet il est pas branché mode il grattait ses fins de mois, il allait pas s'acheter des Choo quand même, et il ne jetait pas des pages web derrière lui, vous me direz pour un conte écrit au XVII c'est pas évident évident..

J'ai fait des blogs de mode, un, deux, trois, et de sept et de huit... Toujours très subjectifs et parfois terriblement nombrilistes.
Ce fut aussi un blog comme un journal, quelque chose de très personnel.
Ensuite, il y eut une page sur ma ville qui manque un peu de boost. Alors idéaliste et ambitieuse, je me suis lancée dans un projet qui, je dois l'admettre, était trop grand pour moi. (oui, il paraît qu'il faut plus d'une personne pour changer une ville. Oui, je sais, c'est absurde).

Supprimer, supprimer, supprimer.

Après il faut prendre du recule, ne pas mettre la charrue devant les boeufs (si c'est pas une expression de la campagne ça!), c'est ce que les mamans disent toujours. Donc, c'est exactement ce que je n'ai pas fait. Tout le monde sait que si on se mettait à écouter les conseils des plus sages que soi on rigolerait moins. La bêtise c'est drôle, alors je continue.

J'ai tenté le français que je gère sa mère maîtrise, puis le English que je prétend parler (mais non, je le parle sincèrement, par contre quand je l'écris... oulalalala. Ça pourrait être de l'allemand).
Tiens, en parlant d'allemand et d'ambition, une page mode en Deutsch ça ne tente que moi?

Bon, j'ai quand même fini par faire une liste (je suis la seule adepte des listes ici?) de ce qui me gênait et ce que je voulais faire. On dirait presque que je parle de mon choix d'étude, mais c'est un tout autre chapitre..
Et la, Grande illumination: je ne peux plus me voir. Elle oh Elle! (pour celles et ceux qui ont compris ce jeu de mots médiocre, clap clap clap, vous êtes tout aussi cinglés que moi!)
Donc, oui, je ne pouvais pas me voir. Enfin, tout le monde aime se voir un peu beaucoup sur le web mais trop c'était trop. Et lorsque des proches me demandaient l'url de ma page je répondais toujours: "je te l'enverrai quand il sera mieux peaufiné" ou lorsque l'on me complimentait sur mon avancement de projet, je ne le prenais même pas bien. J'en avais presque honte.
Pour ce qui était des autres sites, je ne supportais pas l'idée de m'approprier des informations qui ne venaient pas de moi et je pourrais encore vous énumérer un gros paquet de raisons pour lesquelles mes sites finissaient par me déplaire..

Alors nouveau départ, qui j'espère de tout coeur sera le dernier, parce que j'en ai marre de faire toujours la même course, la bonne blague, je ne fais pas de sport.

On commence simplement; la page porte mon nom (tiens! en parlant de nombrilisme), comme ça aucun regret concernant le titre (a moins que je ne commence à me lasser de mon prénom...) et je me suis dit que se médiatiser c'est inutilement sympathique mais que si l'on peut médiatiser ses proches tout en cernant ses intérêts et se faire prendre au sérieux en écrivant des choses intelligentes sous forme de bêtises, c'est encore mieux!

En espérant jamais vous susciter de lassitude, je vous salue cordialement.

2 comments:

  1. J'adore ton nouveau blog, tes photos sont magnifique et l'illustration écriture me fait penser à Garance Doré j'adore! XO

    ReplyDelete

newerpage