Pages

Nov 19, 2012


Pendant ces prochaines précieuses minutes, j'aimerais vous parlé de quelque chose qui me tient tout particulièrement à coeur. En effet, il s'agit d'une chose qui prend beaucoup de place dans mon estomac quotidien. Je ne dirais pas que je vis pour ça, mais une chose est sûre, c'est que ça me tient en vie!

Je parle bien du café. Café avec un grand C, café en début de matinée, café serré, café étant blasée, café avec une gueule de bois, café avec un chocolat.

Le café c'est l'élixir de la vie, c'est l'eau précieuse noire dans laquelle se reflètent mes yeux fatigués, c'est l'odeur d'une bonne journée que j'inhale lentement en sortant gentiment de mon coma.

Je suis ce qu'on pourrait appeler "une addicte" de la boisson du matin, et de dix heure et de juste après le déjeuner et de 16 heure avec encore le déca du soir.

Quelqu'un m'a un jour dit quelque chose (bien qu'un peu absurde) qui m'a fait sourire. Il m'a dit qu'il avait envie de dire aux gens qui rétorquaient qu'ils n'aimaient pas le café quand il leur proposait une tasse, que ce n'étaient pas grave, qu'ils apprécieraient un jour, qu'ils n'étaient simplement pas encore assez mûrs.
Je riais.
C'était quelque peu vrai (navrée pour les non-buveurs si cela vous aurait offensés. Vous n'aviez qu'à aimer!).

Etant petite, je ne supportais même pas l'odeur de cette boisson. Je devais quitter le salon dès que ma mère arrivait avec son petit espresso de midi (ça vous donne une idée du niveau des caprices...).
Avec le temps, (et les journées qui se raccourcissent) je commençais avec un mug à la façon Starbucks, c'est-à-dire un dixième de café et tout le reste étant une mélangasse laiteuse sucrée caramélisée vanillée pepermintée pumpkin spice latée et puis j'en passe. Puis on diminua les doses de ces ajouts futiles gentiment afin de s'affirmer maître connaisseur.

Aujourd'hui mon café est noir. Il n'est ni sucré, ni écrémé.
Juste noir.

Vanessa Paradis a le don d'enjoliver mes tête-à-tête avec mon carburant préféré. Ecoutez seulement

Prétendez-vous être des dépendants? C'est si beau de voir son regard vide tremper dans ce puits de noirceur. Cette phrase est morbide... je m'arrêterais donc sur cette note amère...

Get it? Café? Amer?

4 comments:

  1. Il serait même aphrodisiaque ce petit.

    ReplyDelete
  2. Il serait même aphrodisiaque ce petit.

    ReplyDelete
    Replies
    1. C'est pour cela que je suis aussi attirée par toi tous les jours de cours mon caneton!

      Delete
  3. amazing blog, keep it on!
    xoxo
    http://rebelishion.blogspot.ch/

    Merry Christmas!

    ReplyDelete

newerpage olderpage